04 76 60 46 37 service.commercial@vfd.fr

COVID 19 POINT INFO – 25 mars

par | 25 Mar 2021 | Informations personnel VFD

Pour inciter les travailleurs présentant les symptômes de la Covid-19 qui ne peuvent pas télétravailler à rester isolés à leur domicile en attendant de réaliser un test de dépistage et d’en avoir les résultats, l’Assurance Maladie met en place un téléservice de demande d’arrêt de travail dérogatoire pour être indemnisé sans carence. Attention ! Vous devez également contacter votre médecin traitant dès l’apparition des symptômes afin que votre suivi médical soit assuré.

ÉTAPE 1 / isolement, déclaration sur le téléservice et test

1. L’assuré déclare sa situation sur www.declare.ameli.fr
Il confirme ne pas pouvoir télétravailler et s’engage à réaliser un test,
test RT-PCR ou test antigénique, dans les 2 jours suivant le jour de sa déclaration.

2. Téléchargement du récépissé de la demande d’isolement et envoi à l’employeur pour justifier de l’absence.

3. Attribution d’un n° de dossier unique, nécessaire pour la suite de la démarche
(il est important de le noter et de le conserver).

ÉTAPE 2 / Enregistrement de la date du résultat du test
et évolution de l’arrêt de travail

1. Dès qu’il a obtenu le résultat du test, l’assuré se reconnecter au téléservice declare.ameli.fr avec le n° de dossier et indique la date de réception du résultat du test et le lieu de dépistage.

2. Téléchargement d’un document récapitulatif à transmettre à l’employeur sans délai.

Le test de dépistage à la Covid-19 est NEGATIF ?

Lorsque le résultat est négatif, l’Assurance Maladie met fin à l’arrêt de travail qui a été demandé sur declare.ameli.fr. La personne peut reprendre son activité professionnelle dès le lendemain.

Le test de dépistage à la Covid-19 est POSITIF ?

La personne est appelée dans le cadre du contact tracing géré par l’Assu- rance Maladie. Le conseiller prescrit une prolongation d’arrêt de travail afin de garantir un isolement de 7 jours depuis les premiers symptômes. Cette prolongation de l’arrêt de travail est à adresser par le salarié à son employeur. Il est indispensable, en cas de symptômes, de continuer à consulter son médecin traitant pour une prise en charge médicale.